slide

Cérémonie de remise des médailles pour le compte de la Fête Nationale du 20 mai 2020 au MINESUP

Cinq récipiendaires ont reçu des distinctions honorifiques ce vendredi 29 janvier 2021 à la salle 1036 du MINESUP, des mains du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, au nom du Président de la République, Paul Biya. Des décorations qui s’inscrivent sur le compte de la Fête Nationale du 20 mai 2020. Ainsi, le Professeur Ako Edward Oben, Pro-Chancellor de l’Université de Buea est élevé au grade de Grand Officier de l’Ordre National de la Valeur. Au grade de Commandeur de l’Ordre National de la Valeur, le Professeur Samuel Nko’o Amvene, Inspecteur Général des Services au MINESUP est distingué, et le Professeur Émérite Aletum Tabuwe Michael est honoré à titre posthume. Solange Abate Edi’i, Directeur des Affaires Administratives et Financières à l’Université de Yaoundé II-Soa, accède au grade d’Officier de l’Ordre National de la Valeur. Joseph Kentsang, chauffeur au cabinet du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, est fait Commandeur de l’Ordre du Mérite. Des honneurs placés sous le signe de l’excellence technique, du culte de l’effort et de l’amour du travail bien fait, du respect de la hiérarchie, du sens des relations humaines. Des valeurs cultivées tout au long du parcours des récipiendaires.

[huge_it_slider id=”213″]

10ème session du Comité de Coordination et de Suivi (CCS) MINESUP/Délégués des personnels d’appui des institutions universitaires publiques.

Le dialogue social était en discussion le mercredi 02 décembre 2020 à l’initiative du Ministère de l’Enseignement Supérieur. C’était à la faveur de la dixième session du Comité de Coordination et de Suivi (CCS) MINESUP/Délégués des Personnels d’Appui des Institutions Universitaires Publiques, placée sous le thème: “Le dialogue social: gage d’un développement pour une université plus sereine”. Il s’agit de garantir la sérénité et l’essor du milieu universitaire à travers l’amélioration des condition de vie et de travail des personnels d’appui de ces institutions. Il est alors question de favoriser le dialogue franc et ouvert entre les personnels d’appui et les administrations universitaires; éduquer les délégués des personnels d’appui à la culture du dialogue contradictoire; promouvoir le respect des règles d’éthique et de déontologie du milieu universitaire.

[huge_it_slider id=”210″]

6e session du Comité Tripartite de suivi des rencontres avec les étudiants des universités d’Etat du Cameroun (CTS-Etudiants).

L’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé, a abrité le mardi 8 décembre 2020, la sixième session du Comité Tripartite de Suivi des rencontres avec les Etudiants des Universités d’Etat du Cameroun (CTS-Etudiants), sur le thème: “Suivi et évaluation du processus d’optimisation du potentiel créatif de l’étudiant camerounais face aux réseaux sociaux”. C’était sous la présidence du Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur, le Professeur Wilfred Gabsa, représentant le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur. Autour de la table, les délégués généraux des étudiants des huit Universités d’Etat, des responsables chargés des affaires académiques et des activités associatives et culturelles de ces institutions, ainsi que quelques responsables du MINESUP. Les travaux visaient à : évaluer la mise en œuvre des recommandations et des résolutions liées aux multiples avantages qu’offrent les réseaux sociaux aux jeunes étudiants camerounais; faire un état des lieux sur la prise en compte des perspectives envisagées pour protéger les étudiants contre les dangers des réseaux sociaux dans les campus universitaires; évaluer le niveau d’exécution des recommandations et propositions concrètes faites aux étudiants dans le but de leur garantir des condition d’utilisation bénéfique et optimale des réseaux sociaux dans les campus universitaires camerounais.

[huge_it_slider id=”209″]

20ème session du Cadre de Concertation Permanente (CCP) MINESUP/Enseignants.

Les enseignants des universités camerounaises se mettent à l’école du digital. C’est à la faveur de la vingtième session du Cadre de Concertation Permanente (CCP) MINESUP/Enseignants, tenue ce jeudi 17 décembre 2020 dans la salle des Actes de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de l’Université de Yaoundé I. Les travaux présidés par le Professeur Samuel Nko’o Amvene, Inspecteur Général des Services, représentant le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, avaient pour thème général: “L’amélioration des conditions de vie et de travail des Enseignants du Supérieur: optimisation de l’utilisation des centres de développement du numérique universitaire”. Une thématique répartie en deux ateliers. Et autour de la table, Quelques responsables du MINESUP, les représntants des enseignants aux conseils d’administration des Universités d’Etat, les représentants des enseignants syndiqués et deux experts, entre autres.

[huge_it_slider id=”208″]

Atelier de validation externe du Plan Stratégique de Développement 2021-2025 de l’Université de Yaoundé II.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, le Professeur Jacques Fame Ndongo, a présidé ce lundi 14 décembre 2020 à l’hôtel Mont Fébé de Yaoundé, l’atelier de validation externe du Plan Stratégique de Développement 2021-2025 de l’Université de Yaoundé II. Il s’agit au bout des quatre prochaines années de faire de cette université un technopole des sciences sociales.

[huge_it_slider id=”207″]

98e et 99e sessions ordinaires de la Commission Nationale d’Evaluation des formations dispensées à l’étranger (CNE).

Plus de 3000 dossiers de demandes d’équivalences ont été soumis au crible impartial de la Commission Nationale  d’Evaluation des formations dispensées à l’étranger (CNE), ce jeudi 10 décembre 2020. C’était au cours des 98e et 99e sessions ordinaires de cette instance, présidées par le Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur, le Professeur Wilfred Gabsa, représentant le Ministre d’Etat. Il s’agit là des dernières sessions de l’année en cours, portant ainsi à quatre le nombre de rencontres annuelles de cet organe. L’on estime alors à près de 4300, le nombre d’équivalences accordées sur plus de 4380 demandes exprimées.

[huge_it_slider id=”205″]

Inauguration du campus de l’Institut Saint Jean à Eyang.

Le Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur, le Professeur Wilfred Gabsa, a présidé ce vendredi 04 décembre 2020, au nom du Ministre d’Etat, la cérémonie d’inauguration du nouveau campus de l’Institut Saint Jean (ISJ) à Eyang, dans l’arrondissement de Lobo, département de la Lékié, région du Centre-Cameroun. Le campus qui s’étend sur 6 hectares, situé à 2 kilomètres de l’autoroute Yaoundé-Douala, place l’ISJ au rang de fleuron de l’enseignement supérieur dans le département de la Lékié, particulièrement dans l’arrondissement de Lobo. L’événement était également le lieu de remettre leurs diplômes aux lauréats de la Licence professionnelle, octroyés avec l’appui de l’Ecole Nationale Supérieur Polytechnique de Yaoundé (ENSPY).

[huge_it_slider id=”203″]

Rentrée solennelle de l’Institut Universitaire Catholique Sainte Thérèse de Yaoundé (INUCASTY).

L’Institut Universitaire Catholique Sainte Thérèse de Yaoundé (INUCASTY) a lancé son année académique ce vendredi 20 novembre 2020. C’était au cours d’une cérémonie de rentrée solennelle présidée par le Professeur Marcel Fouda Ndjodo, Inspecteur Général des Affaires Académiques et représentant du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur. Un événement qui a connu la présence du fondateur de cette institut privé d’enseignement supérieur, Mgr Jean Mbarga, par ailleurs Archevêque Métropolitain de Yaoundé. La leçon inaugurale pour cette nouvelle année a été délivrée par le Dr Louis Hervé Ngafomo. La cérémonie était aussi le lieu de présenter les lauréats de la dernière session du BTS, la première cuvée de l’examen de Licence professionnelle sous la tutelle académique de l’Université de Yaoundé II-Soa.

[huge_it_slider id=”199″]