Actualités

Audience accordée par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur à une délégation des chefs traditionnels de la Région de l’Est

Sous la conduite de Sa Majesté AÏBA NGARI, Chef du canton Gbaya, une délégation des autorités traditionnelles du Département du Lom-et-Djerem est venue exprimer la gratitude de la Région de l’Est au Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA, à travers le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, le Professeur Jacques FAME NDONGO, le mardi 11 janvier 2022. Pour cause, le Président de la République a signé le 05 janvier 2022, le Décret portant création de l’Université de Bertoua.

Décret portant transformation de la Faculté des Mines et des Industries Pétrolières en Ecole Nationale Supérieure des Mines et des Industries Pétrolières de l’Université de Maroua

Le Président de la République décrète :
Article 1 : (1) La Faculté des Mines et des Industries Pétrolières de l’Université de Maroua, en abrégé “FMIP” est, à compter de la date de signature du présent décret, transformée en  “Ecole Nationale Supérieure des Mines et des Industries Pétrolières”, en abrégé ci-après désignée “ENSMIP“.
(2) L’ENSMIP est une grande école de l’Université de Maroua.
(3) Son siège est fixé à Kaélé.
Télécharger le décret

45th and 46th sessions of the advisory committee of university institutions (CCIU)

The Minister of State, Minister of higher Education, chairperson of the advisory committee of university institutions (CCIU), opened the deliberations of the 45th and 46th ordinary sessions of this body today 20 December 2021 at the amphitheater 200 of the national advanced school of engineering of the University of Yaounde I. These deliberations will hold over four day instead of the usual three days, a duration which is proportionate to the number of applications for access into the various ranks of the corps of higher Education teachers, an increase compared to the precious sessions.
For this double session, the total number of applications stands at 1772, largely in excess of previous figures that were between 600 and 700.
In more details, experts will review 1247 files for promotion into the rank of lecturers, 382 files for the rank of associate professor and 143 for the rank of full professor. The density of work is attributable mainly to the first phase of special recruitment of holders of doctorates and Ph.Ds in 2019. Most of the 1277 teachers of that batch are applying for the rank of lecturers. Experts will scrutinize about 4000 expertise reports and interview 320 applicants.

45e et 46e sessions du Comité Consultatif des Institutions Universitaires (CCIU)

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, Président du Comité Consultatif des Institutions Universitaires (CCIU), a ouvert ce 20 décembre 2021 à l’Amphithéâtre 200 de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé (ENSPY), les travaux des 45e et 46e sessions ordinaires de ladite instance. Une rencontre particulière, qui s’achèvera le 23 décembre 2021. Quatre jours de travaux, au lieu de trois comme à l’accoutumée. Une durée proportionnelle au nombre de dossiers de demande d’accession aux différents grades du corps des enseignants des Universités, en augmentation par rapport aux sessions précédentes.
Pour cette double session, l’on dénombre au total 1772 candidatures, bien au-dessus des précédentes où le nombre oscillaient entre 600 et 700. Dans le détail, les experts auront à examiner 1247 dossiers de demande d’accession au grade de Chargés de Cours, 382 au titre de Maître de Conférences et 143 pour le rang de Professeur. La densité de la tâche est surtout imputable à la première phase du recrutement spécial des titulaires du Doctorat et du PhD, effectuée en 2019. La plupart des 1237 enseignants de cette cuvée postulent pour le grade de Chargé de Cours. Il faudra alors dépouiller près de 4000 rapports d’expertises et auditionner 320 postulants.

Colloque international à l’Université Catholique d’Afrique Centrale placé sous le thème : « État, Religions et Société en Afrique noire : regards croisés »

Le Ministre d’État, Ministre de l’Enseignement Supérieur a présidé ce 16 décembre 2021 à l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC), campus de Nkolbisson, une double cérémonie. Il s’est agi d’une part, de l’ouverture du Colloque international placé sous le thème : « État, Religions et Société en Afrique noire : regards croisés » et, d’autre part, de la remise des distinctions à titre exceptionnel à 26 récipiendaires, puisés parmi les Enseignants et les Personnels Administratifs de l’UCAC.
Pour ce qui est du Colloque international, il a été davantage question de la partie protocolaire avec comme articulations principales, le mot de bienvenue de Monseigneur Jean MBARGA, Archevêque Métropolitain de Yaoundé et Grand Chancelier de l’UCAC. A la suite du Grand Chancelier qui a fait le témoignage de la sollicitude du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur envers les Institutions Universitaires Privés et notamment l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC), la parole a été donnée au Professeur MESSINA Jean Paul, Enseignant permanent et Secrétaire Général Académique de l’UCAC, afin de délivrer la conférence introductive sous le thème « Etat, Religions et Société en Afrique noire ; problématique et enjeux de la question ». Le clou de cette première partie a été la prise de parole du Professeur Jacques FAME NDONGO, Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur. Au cours de son allocution qui a tenu en haleine le public venu nombreux, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur a dans un premier temps, fait remarquer par une brève analyse lexicale de la thématique, en s’appuyant sur certaines langues nationales, que « Dieu fait partie de l’anthologie nègre qui est essentiellement religieuse ». Dans un second temps, il a transmis aux responsables de l’UCAC, les félicitations du Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA, pour le travail accompli en trente années d’existence.
Concernant le second volet de la cérémonie, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, au nom du Chef de l’Etat, a remis vingt-six distinctions honorifiques, au nombre desquels :
-01 Officier de l’Ordre National de la Valeur ;
-08 Chevaliers de l’Ordre National de la Valeur;
-17 Chevaliers de l’Ordre National du Mérite Camerounais.
Parmi les récipiendaires, la médaille dorée qu’arborait Monseigneur Jean MBARGA, témoignage de ce qu’il soit l’unique Officier de l’Ordre National de la Valeur. A chaque d’entre eux, Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, a rappelé qu’il s’agissait d’un hommage républicain pour toutes les années passées au service de la formation des Hommes. C’est également, a-t-il poursuivi, l’occasion d’inviter les uns et les autres, ainsi que l’ensemble du personnel de l’UCAC, à plus de persévérance dans la quête de l’excellence professionnelle et académique.

CELCOM/MINESUP