février 18, 2021

Signature de conventions de tutelle académique entre l’Université de Ngaoundéré et des IPES

Cinq Institutions Privées d’Enseignement Supérieur (IPES) entrent dans le portefeuille de l’Université de Ngaoundéré. Il s’agit de l’IUPLE d’Ebolowa, l’ISTMAAD de Ngaoundéré, l’ISAPES de Yaoundé, ainsi que HINTEL et IUT de Yaoundé. Ces entités sont liées par des accords de tutelle paraphés le mercredi 17 février 2021 à l’Antenne de l’Université de Ngaoundéré, situé au quartier Fouda à Yaoundé. Ces conventions répondent ainsi aux directives du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur. Ces accords visent à mettre en place une politique de coopération qui vise à favoriser et organiser les échanges d’enseignants, de chercheurs, d’étudiants et de personnels techniques; co-diriger les travaux des étudiants; échanger des documents scientifiques, pédagogiques et de recherche; promouvoir la recherche, la formation, les échanges d’idées et de personnes dans le cadre de programmes de recherche élaboré en commun; et organiser conjointement des missions, stages, séminaires et colloques.

[huge_it_slider id=”218″]

Création de la Cité des Métiers à Yaoundé

Le système d’enseignement supérieur s’enrichit d’un nouvel outil d’autonomisation des diplômés. La Cité des Métiers verra bientôt le jour au bâtiment CITI, près de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé.  L’initiative s’inscrit dans la continuité des missions de l’OMDES (Observatoire des Métiers des Diplômés de l’Enseignement Supérieur) et dans le cadre de l’employabilité et de l’insertion professionnelle des fruits des universités camerounaises. Il s’agit là, de l’implémentation du partenariat scellé le 08 février 2021 entre le MINESUP, via l’OMDES et l’ONG ANI-International (Agis, Note et Innove), au cours de l’audience accordée par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur à cette organisation de la société civile. La Cité des Métiers est avant tout un espace de conseil et de ressources documentaires. Ici, des professionnels issus d’horizons divers mutualisent leurs ressources au profit des diplômés. Le but pour ces derniers est de trouver des réponses en matière de formation, d’orientation, de reconversion professionnelle et de création d’entreprises, avec à la clé, une certification des compétences.

[huge_it_slider id=”217″]